• 05 46 49 72 42
  • atel.consac@wanadoo.fr

Archives de l’auteur

De nouveaux chantiers d’insertion

De nouveaux chantiers d’insertion
À partir de la gauche : Julien Guillochet, Didier Braud (maire), Frédéric Blein et Olivier Guiffier. Photo Daniel Bougès

L’Association Travail Environnement Local (ATEL), installée à Consac, sur l’ancien canton de Mirambeau, et présidée par Marie-Hélène Vallier, met en place un dispositif local d’accompagnement, 26, rue Agrippa d’Aubigné à Archiac.

La structure est ouverte administrativement depuis le 1er novembre. À compter du 20 novembre, elle sera opérationnelle et sera encadrée par Frédéric Blein, ancien cadre d’une entreprise paysagiste. Signalons que deux postes de salariés restent à ce jour à pourvoir.

« Notre association a pour objectif de remobiliser des personnes en difficulté, en les accompagnant, pour favoriser leur insertion sociale et professionnelle, en les replaçant en situation de travail. Nous disposons d’un agrément d’État de chantier d’insertion, et c’est Pôle Emploi qui valide ou non la possibilité d’emploi de nos salariés. »

Ces emplois salariés sont de vingt-quatre heures par semaine, avec au départ un contrat de travail de six mois, puis selon les besoins, pouvant ensuite aller jusqu’à vingt-quatre mois, avec une rémunération sur la base du Smig (salaire minimum interprofessionnel garanti).

Le budget annuel de l’association est de 600 000 euros. « Pour la formation des salariés en parcours d’insertion, nous pouvons consacrer jusqu’à 50 000 euros par salarié, pour qu’il monte en compétence, en fonction bien sûr des possibilités. » Sur le secteur de Consac, l’association accueille à ce jour 50 salariés et travaille sur 15 communes de l’ancien canton de Mirambeau.

Du travail dans les vignes

« Depuis 2014, nous sommes en plein emploi et avons beaucoup de demandes, ce qui justifie notre implantation à Archiac, qui est un canton dépourvu d’association d’insertion. De plus nous sommes au cœur du vignoble des Charentes. Nous avons eu l’accord de la Direccte (1), le Conseil régional nous accompagne, et la Communauté de communes nous a donné le feu vert et accordé une aide de 5 000 euros pour équiper notre local », précise Olivier Guiffier, directeur administratif et financier de l’association.

Julien Guillochet, directeur technique rappelle : « Cet hiver et jusqu’à la fin mars, le travail se fera dans les vignes, avec du tirage de bois, puis suivra l’entretien des espaces verts et espaces naturels pour les collectivités et entreprises voire des particuliers pour des chantiers importants. Nous souhaitons que des viticulteurs, des exploitants du secteur d’Archiac, des entreprises, des communes du canton fassent appel à nos services concluent les deux responsables de l’Atel. »

(1) Direccte : Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi

Source : SUD OUEST

root

Consac : Une année positive !

Les membres de l’Association travail environnement local (Atel) ont tenu leur assemblée générale mercredi. Photo M. Y.

L’Association travail environnement local (Atel) a tenu son assemblée générale mercredi 24 avril dans la salle des fêtes de Consac, présidée par Marie-Hélène Vallier. Une trentaine de personnes ont participé à cette réunion dont Bernard Louis-Joseph, conseiller départemental.

L’Atel est une association de réinsertion encadrée par Olivier Guiffier, directeur administratif et financier ; Julien Guillocher, directeur technique ; Solange Lubrez, accompagnatrice socio professionnelle ; Thierry Boissinot et Agnès Carrère, encadrants techniques. La présidente a déploré le décès de « leur secrétaire et ami Bernard Renou ». Elle a ensuite présenté une rétrospective de l’activité du chantier de réinsertion pour l’année 2018. « Jusqu’au mois de mars, les trois équipes ont travaillé sur 250 hectares de vignes. Ensuite, les activités diverses ont repris : espaces verts, entretien du bâti, etc. »

52 salariés accueillis

En mars, l’Atel a été sollicitée pour entrer dans le groupe de travail du défi Cognac afin de mettre en place un DLA (Dispositif local d’accompagnement) sur la possibilité pour l’Atel de porter une entreprise d’insertion viticole sur le secteur d’Archiac. « Depuis, plusieurs réunions de travail très intéressantes ont eu lieu. »

Stéphane Reneuve, expert-comptable du cabinet Bassant, est revenu sur le compte rendu financier qui fait apparaître un excédent de 14 000 euros, soit « une situation financière considérablement améliorée », a-t-il conclu.

Olivier Guiffier a rappelé que 52 salariés ont été accueillis avec un taux de sorties dynamiques de 60 % dont 33 % en emploi durables : 4 CDI, 3 CDD de plus de six mois, 3 CDD saisonniers, 3 intérimaires et 1 départ en retraite. Il a fait état de 1 000 heures d’entretien individuel d’accompagnement social et professionnel et de 700 heures de stage en entreprises et collectivités. Au total, 22 698 heures de travaux ont été réalisées par les équipes et leurs encadrants : travaux d’entretien d’espaces verts et du bâti, travaux viticoles et agricoles et piégeage de ragondins.

Puis le tiers sortant du conseil d’administration a été renouvelé. Sept sortants dont deux démissionnaires n’ont pas été remplacés, faute de candidats. Bernard Didier, Francis Gentet, Valérie Édouard, Edwige Martinez et Annie Lombard ont été réélus à l’unanimité.

Source : SUD OUEST

root

Consac : Les employés en insertion au chevet de la vigne.

Les employés de l’Atel ont tiré les bois dans les parcelles de vignes. Photo M. Y.

Deux équipes de dix employés de l’Atel (Association travail environnement) se sont regroupées pour tirer les bois dans les parcelles de vigne fraîchement taillées jeudi dernier. La petite pluie de cette journée morose n’a pas fait peur à ces personnes en contrat d’insertion, bien couvertes ce jour-là. Elles sont encadrées par un responsable pour neuf employés. La diversification des travaux permet à cette association d’insertion d’accueillir plus de monde.

Une sortie dynamique L’Atel est une association d’insertion agréée entreprise solidaire d’utilité sociale qui accueille 52 salariés en insertion.

En 2017, 60% de ses salariés sont repartis avec un contrat ou une formation (trois contrats à durée indéterminée, deux contrats à durée déterminée de plus de six mois, trois contrats saisonniers, une formation qualifiante, une création d’entreprise, etc.) Le budget 2018 s’est élevé à 500 000 euros. Les salariés ont eu mille heures d’entretiens individuels avec accompagnement social et professionnel. Ils ont effectué environ sept cents heures de stages en entreprises et collectivités, 16 salariés se sont retrouvés à faire du complément de travail.

Les 22 600 heures de travaux effectués se sont ainsi réparties : 52% de l’activité pour les espaces verts et espaces naturels, 42% pour l’agriculture et viticulture (275 ha de vigne) et 6% pour le piégeage des ragondins.

Formation du bureau : présidente, Marie-Hélène Vallier ; vice-présidente, Annie Diet ; trésorière, Françoise Neeser ; secrétaire, Edwige Martinez ; secrétaire adjoint, Pascal Guichard.

Source :http://mirambeau.blogs.sudouest.fr/archive/2018/12/17/consac-les-employes-en-insertion-au-chevet-de-la-vigne-1068470.html

root

Mirambeau : Un grand nettoyage.

L’intervention n’était pas un luxe.Photo Michel Yvonnet

Depuis pas mal de temps, un espace entre l’école maternelle et le collège de Mirambeau était envahi par la végétation, faute d’entretien. Cette situation favorisait l’installation de nuisibles – fouines, serpents – et ne pouvait pas durer.

À la suite à l’intervention de Bernard Louis-Joseph, conseiller départemental, le Département a fait procéder jeudi 5 juillet à un grand nettoyage par l’Atel (Association travail environnement local) de Consac. L’Atel est une association qui s’emploie à réinsérer des gens de tous âges qui, pour des raisons diverses, ont perdu le contact avec le monde du travail. Chaque année, l’association permet à plusieurs adhérents de se réinsérer, en contrats courts et parfois même en CDI comme ce fut le cas récemment pour un vendeur et un boulanger.

Source : http://mirambeau.blogs.sudouest.fr/archive/2018/07/12/mirambeau-un-grand-nettoyage-1065841.html

root